Vous êtes ici : Nouvelles 2012

TEMOIGNAGE





Manolis Glezos délibérément attaqué


J'ai suivi presque toutes les manifestations à Athènes depuis 1970 et c'était l'une des plus importantes que j'ai vues.

Elle débordait au-delà de la place Syntagma dans les rues proches et la combativité de la foule reflétait bien l'état d'esprit de la population grecque qui rejette massivement les décisions votées par le Parlement.
Malgré les gaz lacrymogènes les gens essayaient de rester.

Nous avons été scandalisés par l'attaque dont ont fait l'objet Mikis Théodorakis, 85 ans, et Manolis Glezos, bientôt 90 ans, deux grandes figures de la Résistance et de la défense de la démocratie en Grèce. J'étais avec eux et sans aucune raison, la police les a gazés. Sur des personnes de leur âge, avec les problèmes de santé qu'ils ont, c'était pratiquement une tentative de meurtre alors qu'on leur avait donné l'assurance que rien ne serait fait contre eux. Cela n'a pas été la seule provocation.

Paru in: La Dépêche du Midi, 13.2.

Rectificatif:
Il n'y a eu aucune assurance, ni pour Theodorakis ni pour Glézos, de quelque côté et de quelque sorte que ce fût...