Vous êtes ici : Nouvelles 2011

BLOG DE JEAN-LUC MELENCHON (EXTRAITS)






Les Indignés d'Athènes



"Je relaie l’appel lancé à l’initiative de Mikis Théodorakis. Certes, après tant d’explications ici et de longueur de colonnes d’arguments, je ne crois pas être arrivé davantage que d’autres à faire reculer le niveau des préjugés insultants que les griots du système ont psalmodié contre les Grecs «paresseux» et «dépensiers». Les Grecs voleurs du fisc. «Un sport national» avait craché le bon docteur du FMI, Strauss Kahn. J’ai encore à l’esprit la hargne d’un Aphatie dénonçant au milieu des rires entendus sur le plateau de canal plus «les conneries de ceux qui mettent en cause le FMI» alors que les Grecs ont trop dépensé et «triché aux impôts». Et vous vous souvenez des commentaires odieux de la madame Merkel sur le sujet. Mais le mur du mépris sera percé n’en doutez pas. Les Grecs eux-mêmes s’en chargeront. Ils ont déjà tellement fait ! Dix grèves générales dans une indifférence médiatique en bronze! Les caméras étaient ailleurs et surtout aux environs du passionnant tribunal de New York! Et puis les habituels eurolâtres avaient mieux à faire sans doute. Par exemple se tirebouchonner la cervelle à propos du droit d’inquisition médiatique dans la vie privée. Il n’en reste pas moins qu’à la fin c’est bien de «non assistance à peuple en danger», qu’il est question. Là, sous nos yeux, sous nos fenêtres. Le lâche Papandréou a été absout par tous ses confrères de l’internationale socialiste, Martine Aubry n’hésitant pas à saluer son «courage». Théodorakis et nous, c’est le courage des gens qui luttent que nous saluons."

Suit l'appel de Theodorakis

"Que faire après cela? Une première et simple chose : copier/coller cet appel et le faire circuler autant que possible et partout où cela peut se faire. Faire prendre conscience clairement de ce qui se passe en Grèce est une bonne, très bonne leçon de politique pour ce qui vient dans notre propre pays."

Intégrale du blog de J.-L. Melenchon