Vous êtes ici : Nouvelles 2009

THEODORAKIS HONORE PAR L'UNIVERSITE DU BOSPHORE A ISTANBUL





Un doctorat honorifique de l'Université du Bosphore (Bogazici Universitesi) à Istanbul a été attribué à Mikis Theodorakis.

Dans son discours de remerciement pour cet honneur, le compositeur s'est référé à la tradition musicale commune de la Grèce moderne et la Turquie.

Theodorakis s'est adressé depuis son domicile à Athènes via satellite à l'assistance réunie dans le Hall des Cérémonies de l’Université. Celle-ci était émue par ses références à l'amitié entre Grecs et Turcs: rapprochement dont il était un des principaux acteurs pendant les années '80 et '90.

Theodorakis a souligné de même qu'il était "rempli de joie rien qu’à entendre le mot 'Bosphore'", car la Grèce et la Turquie partagent la grande tradition de Byzance et les gammes dans les musiques traditionnelles grecques - jusque y compris le rebetico - et turques sont analogues. De plus, cette tradition byzantine a été une source d’inspiration pour beaucoup de ses propres oeuvres.

Le recteur de l'Université a remis la décoration à Maria Farandouri, la chanteuse de renommée mondiale, dont le nom est si étroitement lié à tant de partitions connues de Theodorakis. En guise de remerciement et en conclusion à cette cérémonie émouvante, celle-ci a interprété des chansons du maître.