Vous êtes ici : Nouvelles 2006

08.11.06: Theodorakis rend hommage à Servan-Schreiber






Jean-Jacques Servan-Schreiber, Mikis Theodorakis, Georges Marchais à un meeting de solidarité fin avril 1970 à Paris
Le compositeur grec Mikis Theodorakis a rendu hommage mercredi à l'homme de presse français Jean-Jacques Servan-Schreiber, décédé dans la nuit de lundi à mardi.

Servan-Schreiberi s'était personnellement rendu en Grèce sous la dictature des colonels et avait réussi à convaincre le dictateur Papadopoulos de faire partir Theodorakis avec lui en exil à Paris.

C'était le 13 avril 1970.

"J'ai appris avec une profonde tristesse la mort de Jean-Jacques Servan-Schreiber qui, – c'est connu –, m'avait libéré de la junte en avril 1970, ainsi que ma famille plus tard. Je lui en ai toujours été reconnaissant", a souligné le compositeur dans un message de condoléances.

"Servan-Schreiber, fondateur et directeur de l'hebdomadaire l'Express était un homme très courageux, comme on l'a vu pendant la guerre d'Algérie, il a gardé une position que j'ai toujours admirée", a-t-il ajouté.

Sur la base d'une dépêche AFP